Hempyreum.org
Local Time
English (UK) Deutsch (DE) Français (FR) Español (ES) Italian (IT)
Plus d'automobilistes mortellement blessés testés positifs à la marijuana
Auteur: CNW 04/12/2017 - 19:37:00

La Fondation de recherches sur les blessures de la route (Traffic Injury Research Foundation ou TIRF) est heureuse d’annoncer la publication d’une nouvelle fiche de renseignements résumant les tendances relatives à la consommation de marijuana chez les conducteurs mortellement blessés au Canada, entre 2000 et 2014. Les résultats démontrent que, depuis l’an 2000, le pourcentage d’automobilistes mortellement blessés dont le test de détection était positif pour la consommation de marijuana au volant a augmenté, tandis que durant la même période de temps, le nombre de conducteurs présentant un test de dépistage d’alcool positif a diminué. Les résultats sont fondés sur les données de la Base nationale de données sur les décès (National Fatality Database) de la TIRF, qui est maintenue grâce au soutien financier de State FarmMD et de l’Agence de la santé publique du Canada. 

Selon la Base nationale de données sur les décès de la TIRF, en 2000, près de 35% des automobilistes mortellement blessés présentaient un test de dépistage d’alcool positif, comparé à 12% des automobilistes testés positifs pour la consommation de marijuana. En 2014, le pourcentage de consommation d’alcool au volant avait diminué à 28%, tandis que le pourcentage pour la marijuana était passé à près de 19%. Les résultats varient grandement selon l’âge. La marijuana a été la drogue la plus détectée chez les automobilistes mortellement blessés âgés de 16 à 19 ans et de 20 à 34 ans (29,8% et 27,2%, respectivement). Les conducteurs mortellement blessés parmi les tranches d’âge plus élevées étaient plus susceptibles d’avoir un résultat de test positif pour d’autres types de drogues, notamment les dépresseurs du système nerveux central [SNC] (18,1% chez les conducteurs âgés de 35 à 64 ans et 26,3% chez les conducteurs âgés de 65 ans et plus).

« Nous constatons un pourcentage croissant d’automobilistes mortellement blessés au Canada dont le test de consommation de marijuana était positif au cours des dernières années, tandis que le pourcentage de tests positifs d’alcool au volant est en baisse, a expliqué Dr Woods-Fry, une associée de recherche de la TIRF. Bien que le pourcentage pour l’alcool reste plus élevé aujourd’hui, si la tendance se maintient, la marijuana pourrait devenir plus fréquente chez les automobilistes mortellement blessés. »

Les données révèlent également que la période de la journée et le jour de la semaine jouent un rôle moindre dans la prédiction de la présence de marijuana chez les automobilistes mortellement blessées, comparativement à de l’alcool. « 21% des automobilistes ayant perdu la vie dans des accidents durant la fin de semaine ont eu un test de détection de marijuana positif contre 17% dans les accidents se produisant un jour de la semaine, a expliqué Robyn Robertson, présidente et chef de la direction de la TIRF. En comparaison, 46% des automobilistes mortellement blessés dans des accidents survenus la fin de semaine ont eu des tests positifs pour l’alcool contre 26% dans les accidents s’étant produit un jour de la semaine. » Des tendances similaires sont évidentes en ce qui concerne le moment de la journée. L’écart est plus prononcé pour la présence d’alcool la nuit par rapport au jour et moins prononcé pour la présence de marijuana.

Une façon de contrer le problème de marijuana au volant est de partager l’information et de faire de l’éducation. « State Farm et la TIRF ont récemment lancé une nouvelle ressource, soit le Centre d’études sur la conduite avec facultés affaiblies par les drogues (CECFAD), où les intervenants et le public peuvent trouver les faits, les recherches et les renseignements les plus récents sur ce sujet, a indiqué John Bordignon, porte-parole des relations avec les médias de State Farm Canada. Une éducation accrue du public s’avère essentielle afin de sensibiliser ce dernier au problème de la conduite avec facultés affaiblies par la consommation de cannabis et de drogues de prescription. Avec la légalisation imminente de la marijuana récréative, une ressource comme le CECFAD représente un précieux outil pouvant contribuer à sauver des vies. »

Vous pouvez accéder au Centre d’études sur la conduite avec facultés affaiblies par les drogues (CECFAD) en cliquant sur le lien ci-dessous : http://druggeddriving.tirf.ca/fr/ 

Article original sur journalmetro.com:Plus d'automobilistes mortellement blessés testés positifs à la marijuana


©2017 - Hempyreum.org - Agrégateur de nouvelles sur la Chanvre et le Cannabis [Bêta] | Tous les droits et la propriété du contenu appartiennent à leurs respectifs propriétaires

Publicité