Hempyreum.org
Local Time
English (UK) Deutsch (DE) Français (FR) Español (ES) Italian (IT)
La Grèce espère doper son économie avec la marijuana médicale.
Auteur: Articles 16/11/2017 - 14:28:00

Les investisseurs dans les projets de cannabis médical se concentrent sur la Grèce, où un climat chaud et ensoleillé et une législation potentiellement favorable pourraient aider le gouvernement à tenir sa promesse de sortir le pays d'une crise économique de sept ans. 

Des plants de marijuana médicale à maturation proche poussent dans une salle de culture à température contrôlée. Photographe: James MacDonald / Bloomberg 

Les producteurs ont exprimé leur intérêt à injecter plus de 1,5 milliard d'euros dans des projets de construction de serres pour la culture et la fabrication de cannabis, a déclaré Evangelos Apostolou, ministre du Développement rural et de l'Alimentation. Cela donnerait à la Grèce une part du marché mondial qui, selon le gouvernement, pourrait représenter 200 milliards d'euros au cours des 10 prochaines années.

Le Premier ministre Alexis Tsipras compte sur l'investissement pour stimuler la reprise économique et permettre au pays de sortir d'un troisième programme de sauvetage. Les prévisions montrent une croissance de près de 2% cette année et de 2,5% en 2018.

Un seul campus de 12 à 15 serres de cannabis pourrait créer 400 emplois, selon un groupe de travail préparant un projet de loi pour légaliser le cannabis médical en Grèce. Le taux de chômage dans le pays a dépassé 20% depuis novembre 2011, soit l'un des niveaux les plus élevés de l'Union européenne.

Le gouvernement de Tsipras prévoit de présenter un projet de loi sur la légalisation du cannabis médical d'ici la fin de l'année et le passage pourrait permettre de cultiver à temps pour une récolte l'été prochain, selon le groupe de travail qui prépare actuellement la législation.

Alors que des pays comme l'Uruguay et plusieurs États américains ont légalisé la possession générale à des degrés divers, la Grèce n'a pas de tels plans. La culture et les ventes seront à des fins médicales seulement, a déclaré Apostolou. "Des milliers de ménages grecs avec des membres de leur famille souffrant de maladies graves comme le cancer et la maladie de Parkinson pourront se procurer des médicaments ici même, conformément aux directives de l'Organisation Mondiale de la Santé."

Nausée, Cancer

L'OMS cite des études démontrant les effets thérapeutiques des cannabinoïdes sur la nausée et les vomissements dans les stades avancés de maladies telles que le cancer et le SIDA. D'autres utilisations thérapeutiques ont été démontrées par des études contrôlées, y compris le traitement de l'asthme et du glaucome.

Le producteur de cannabis médical canadien Tilray a déclaré en septembre qu'il prévoyait d'investir 20 millions d'euros au Portugal alors qu'il parie sur la demande européenne croissante. Le groupe torontois Cronos Group Inc. a conclu un accord avec un grossiste pharmaceutique pour approvisionner le marché allemand de la marijuana médicale et envisage d'étendre son activité ailleurs dans l'Union européenne, a déclaré le directeur général Mike Gorenstein dans une interview.

"Nous avons probablement déjà eu des discussions avec 20 pays différents, avec des régulateurs, des entrepreneurs, des sociétés pharmaceutiques", a déclaré M. Gorenstein par téléphone. "Si nous devions choisir un autre pays en Europe pour y produire, ce serait basé sur un historique et un climat fort."

By Eleni Chrepa and Antonis Galanopoulos

Source: bloomberg.com
Bloomberg LP est un groupe financier américain spécialisé dans les services aux professionnels des marchés financiers et dans l'information économique

Article original sur cannaweed.com:La Grèce espère doper son économie avec la marijuana médicale.



info
Totale pages / langue:   26'269 / 1'677
Dans l'archive :   46'558
Pages des dernières 24 heures:   5
Pages de ce mois:   216
Affichage:   6'052'385
Affichage dans l'archive:   10'025'199

©2017 - Hempyreum.org - Agrégateur de nouvelles sur la Chanvre et le Cannabis [Bêta] | Tous les droits et la propriété du contenu appartiennent à leurs respectifs propriétaires

Publicité