Hempyreum.org
Local Time
English (UK) Deutsch (DE) Français (FR) Español (ES) Italian (IT)
Marijuana et travail: des règles claires réclamées
Auteur: Gemma Karstens-Smith, La Presse canadienne 04/11/2017 - 19:06:00

Jim Mone / The Associated Press Photo Jim Mone 

VANCOUVER — La nouvelle réglementation liée à la légalisation de la marijuana devra tenir compte de l’impact de cette décision sur les lieux de travail et clarifier les droits des employeurs comme ceux des employés, selon certains groupes issus du monde des affaires. 

Ottawa compte légaliser la marijuana dès le 1er juillet 2018 et plusieurs provinces et territoires planchent toujours sur les règles qui encadreront la vente, la distribution et la consommation de la substance. C’est notamment le cas de la Colombie-Britannique, où une consultation publique sur le sujet a pris fin cette semaine. 

Anita Huberman, chef de la direction de la chambre de commerce de Surrey, affirme que les petites et moyennes entreprises ont besoin de conseils de la part des gouvernements provinciaux et fédéral sur comment trouver l’équilibre entre le respect de la vie privée des employés et la sécurité au travail. 

«Quels sont les droits et les responsabilités des employeurs par rapport à un employé sous l’influence du cannabis? a-t-elle demandé. Comment un employeur est-il censé gérer ce type de situation sans compromettre ses activités et son lieu de travail?»

Selon Mme Huberman, la chambre de commerce souhaite que le gouvernement britanno-colombien modifie la loi régissant les normes du travail dans la province afin d’encadrer précisément la consommation de marijuana.

Actuellement, la loi ne comprend pas de dispositions à ce sujet. Mais la règlementation de WorkSafeBC, la commission des accidents du travail de la Colombie-Britannique, interdit aux travailleurs atteints d’une déficience physique ou mentale d’accomplir des tâches qui pourraient présenter un danger pour eux-mêmes ou les autres.

La réglementation dit aussi que les employeurs ne peuvent pas permettre à une personne de rester sur le lieu de travail si sa capacité à travailler est compromise par l’alcool, une drogue ou toute autre substance qui pourrait mettre quelqu’un en danger.

Ces règles s’appliquent aux lieux de travail en Colombie-Britannique, mais celles liées à la légalisation de la marijuana devraient être standardisées pour l’ensemble du pays, a soutenu Anita Huberman.

«Dans chaque province, sur chaque territoire, nous voulons être certains que cela est fait correctement», a-t-elle expliqué, ajoutant que créer des règles adéquates pourrait exiger davantage de temps que le permet la date d’échéance établie par Ottawa.

Alors que le monde des affaires exprime ses inquiétudes concernant la légalisation prochaine de la marijuana, les syndicats ne se sont pas encore prononcés sur la question.

Paul Finch, le trésorier du syndicat des employés de la fonction publique et du gouvernement de la Colombie-Britannique (BCGEU), a déclaré que l’organisme avait soumis des recommandations à la province sur la manière dont la vente de la marijuana devrait être encadrée, mais n’avait pas pris position concernant la marijuana au travail. 

Article original sur journalmetro.com:Marijuana et travail: des règles claires réclamées


©2017 - Hempyreum.org - Agrégateur de nouvelles sur la Chanvre et le Cannabis [Bêta] | Tous les droits et la propriété du contenu appartiennent à leurs respectifs propriétaires

Publicité