Hempyreum.org
Local Time
English (UK) Deutsch (DE) Français (FR) Español (ES) Italian (IT)
Israel - L’expert en cannabis à Jérusalem va étudier l’effet de la plante sur l’asthme
Auteur: Articles 28/10/2017 - 13:13:00

Raphael Mechoulam et Francesca Levi-Schaffer, de l’université hébraïque, vont entreprendre une étude financée par la start-up israélo-britannique CIITECH 

Un médecin montre à un petit garçon comment utiliser son inhalateur pour l'asthme. Illustration. (Crédit : LeventKonuk/iStock by Getty Images) 

CIITECH, une start-up israélo-britanniquede biotechnologie qui cherche à développer et commercialiser des produits cannabiques thérapeutiques, a annoncé qu’elle allait financer un projet avec l’université hébraïque de Jérusalem pour trouver des moyens d’utiliser le cannabis dans le traitement de l’asthme.

CIITECH a indiqué que le projet sera mené par le Centre multidisciplinaire de recherche sur le cannabis de l’université hébraïque, et dirigé par le professeur Raphael Mechoulam, pionnier de la recherche dans le domaine du cannabis, et sa collègue, le professeur Francesca Levi-Schaffer, spécialisée dans la recherche sur l’asthme. Le projet a été choisi parmi une dizaine d’autres sur la recherche cannabique, a indiqué Clifton Flack, le fondateur de CIITECH.
« Israël est l’épicentre de la recherche et du développement sur le cannabis, et la plupart de ces travaux se déroulent à l’université hébraïque, a dit Flack, joint par téléphone. L’asthme est un sujet cher à mon cœur puisque j’en souffre. » Il n’a pas précisé le montant du financement alloué par son entreprise au projet.

Les deux scientifiques de l’université hébraïque commenceront par chercher si un dérivé du cannabidiol (CBD) a un effet inhibiteur sur l’inflammation des voies aériennes qui cause l’asthme. Le CBC est la molécule qui n’a pas l’effet psychotrope des cannabinoïdes, que l’on retrouve dans les souches classiques de chanvre comme de cannabis. L’année dernière, le Royaume-Uni a reclassifié le cannabis, ce qui permet au CBD d’être à présent légal dans le pays, et disponible à la vente sur le territoire et sur internet, selon un communiqué de CIITECH.

Le professeur Raphael Mechoulam de l’université hébraïque, à gauche, avec Clifton Flack, fondateur de CIITECH. (Crédit :autorisation)
L’asthme est une maladie inflammatoire des voies aériennes pulmonaires, fréquente chez l’enfant comme chez l’adulte, qui peut avoir des conséquences importantes sur la santé des patients. Entre 1990 et 2015, l’incidence mondiale de l’asthme a doublé. Selon Asthma UK, 5,4 millions de personnes sont soignées pour cette maladie dans le pays, dont 1,1 million d’enfants, l’un des taux les plus élevés d’Europe. En plus de l’asthme, d’autres pathologies inflammatoires, comme la rhinite allergique, la dermatite atopique et les allergies alimentaires, touchent environ 20 % de la population mondiale, et leur incidence continue d’augmenter.

« Nous savons que le CBD a des propriétés anti-inflammatoires et nous sommes impatients de découvrir s’il sera efficace dans le traitement de l’asthme et des pathologies respiratoires liées », a déclaré Mechoulam, professeur de l’université hébraïque, dans le communiqué.
L’université hébraïque a récemment ouvert un Centre multidisciplinaire de recherche sur le cannabis, dirigé par le Dr Joseph Tam. Il est l’un des meilleurs instituts mondiaux du domaine. L’environnement régulatoire et l’écosystème de soins collaboratif du pays placent Israël en première ligne des avancées sur le cannabis thérapeutique. Le laboratoire de Levi-Schaffer travaille sur de nouveaux moyens de traiter les allergies, et a récemment commencé une étude concernant les effets des composés cannabinoïdes sur les cellules, dont les éosinophiles, qui jouent un rôle dans les maladies allergiques.

« La plupart des symptômes des patients souffrant de pathologies allergiques sont contrôlés par des médicaments symptomatiques ou par des corticoïdes. Cependant, certains patients sont résistants aux corticoïdes et des maladies allergiques, comme l’asthme sévère, ne sont pas traitées correctement », selon la classification de l’Organisation mondiale de la Santé, a dit Levi-Schaffer. « Nous pensons que notre étude fournira une solution nouvelle et efficace pour soigner cette maladie. »

Un ingénieur agronome israélien inspecte les plants de marijuana à la BOL (Breath Of Life) Pharma dans la deuxième plus grande plantation de cannabis médical du pays, près de Kfar Pines dans le nord d’Israël, le 9 mars 2016 (Crédit : Jack Guez/AFP)

« A notre connaissance, deux études basées sur les cannabinoïdes ont été publiées avec des modèles d’asthme chez le rat et le cobaye, la dernière en 2015, a précisé Levi-Schaffer par e-mail. C’est la première étude qui évalue l’effet du CBD sur les mastocytes et les éosinophiles, et dans un modèle d’asthme souris qui ressemble étroitement à la maladie humaine. »

Les mastocytes et les éosinophiles sont des globules blancs qui jouent un rôle dans les allergies.
Israël compte une masse critique de scientifiques et de médecins qui connaissent et sont ouverts à l’usage thérapeutique du cannabis. Il existe une forte industrie de la biotechnologie et il y a également des chercheursdans des instituts et des universités de pointe qui soutiennent ces travaux. Les chercheurs de l’université hébraïque et d’ailleurs en Israël ont montré que le CBD et les dérivés du CBD avaient un effet sur des maladies comme l’épilepsie, la schizophrénie et d’autres pathologies psychiatriques, la douleur, certains cancers, et le diabète de type I. La plupart des études ont été réalisées sur des animaux, mais pour l’épilepsie, la schizophrénie et l’anxiété, le CBD a été testé avec succès chez des patients, a indiqué Mechoulam.

Flack a précisé que les recherches se concentreraient sur la production d’un supplément alimentaire plutôt que sur un médicament, afin d’éviter les millions de dollars d’investissements et le long processus d’approbation qu’un médicament nécessiterait. De plus, pour des raisons évidentes, le produit éventuel ne sera probablement pas un joint à fumer, mais un comprimé ou un inhalateur avec le CBD nécessaire pour apaiser l’inflammation, a-t-il ajouté. Levi-Schaffer pense que la forme de médication la plus probable sera un composé à inhaler dérivé du CBD.
« Nous espérons avoir les résultats préliminaires de l’étude d’ici six mois », a dit Flack. L’entreprise a déjà vendu des produits basés sur le CBD aux Royaume-Uni, a-t-il dit, et cherche à soutenir les produits vendus par des études solides.

« Le cannabis pourrait bien devenir le médicament merveilleux du siècle, a dit Flack. Beaucoup des bénéfices et des composés thérapeutiques de la plante n’ont pas encore été exploités, et nous sommes heureux de participer à ce nouveau champ thérapeutique stimulant en extension. »
L’idée, a dit Flack, est de faire la recherche et le développement en Israël et de vendre le produit sous forme de complément alimentaire au Royaume-Uni. CIITECH demandera d’autres études sur le CBD à l’université hébraïque, pour traiter d’autres pathologies, et qui devraient être annoncées dans les prochains mois, a-t-il ajouté

Shoshanna Solomon

Source: timesofisrael.com

Article original sur cannaweed.com:Israel - L’expert en cannabis à Jérusalem va étudier l’effet de la plante sur l’asthme


©2017 - Hempyreum.org - Agrégateur de nouvelles sur la Chanvre et le Cannabis [Bêta] | Tous les droits et la propriété du contenu appartiennent à leurs respectifs propriétaires

Publicité