Hempyreum.org
Local Time
English (UK) Deutsch (DE) Français (FR) Español (ES) Italian (IT)
Bob Bissonnette: le BST dépose son rapport
Auteur: Magdaline Boutros, La Presse canadienne 25/10/2017 - 14:36:00

QUÉBEC — Un vol à basse altitude et la vitesse ont causé l’accident d’hélicoptère qui a coûté la vie à l’ex-hockeyeur et chanteur Roberto Bissonnette, en septembre 2016, au Nouveau-Brunswick, selon le rapport d’enquête du Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) dévoilé mercredi. 

Les enquêteurs du BST ont déterminé que l’hélicoptère est entré en collision avec des lignes de transport d’électricité alors qu’il volait le long de la rivière Restigouche, près de Flatlands. L’aéronef aurait sectionné les lignes de transport et subi «des dommages catastrophiques» avant de s’écraser dans la rivière. 

Le pilote Frédérick Décoste a également perdu la vie dans l’accident survenu le 4 septembre 2016 en après-midi. Un deuxième passager, Michel Laplante, président de l’équipe de baseball Les Capitales de Québec, qui occupait le siège arrière, avait quant à lui été blessé dans l’écrasement, puis secouru par des témoins. 

Les lignes électriques qui traversent la rivière Restigouche s’élèvent à 17,6 mètres (58 pieds) au-dessus de l’eau. Elles étaient non balisées, précise le BST, ce qui les rendait difficiles à voir et à éviter. Les enquêteurs croient qu’il est «probable» que le pilote ne savait même pas que des lignes électriques traversaient la rivière. 

Puisqu’il volait à basse altitude et à une certaine vitesse, tout porte à croire que le pilote n’aurait pas non plus eu le temps de voir les lignes électriques avant de les percuter. Le BST rappelle d’ailleurs que les vols à basse altitude sont très risqués, surtout lorsqu’aucun vol de reconnaissance n’est effectué et que la planification avant le vol n’est pas complète.

Jean-Marc Ledoux, gestionnaire régional pour la région du Québec au BST, souligne que des arbres matures situés de part et d’autre de la rivière obstruaient une partie des pylônes, ce qui a empêché le pilote de les apercevoir.

«Ces pylônes-là, s’ils avaient été vus, auraient pu alerter le pilote de la présence possible de câbles, explique-t-il en entrevue. En fin de compte, le pilote n’a pas vu les câbles en temps opportun et n’a pas pu faire de manoeuvre d’évitement.»

Des traces de cannabinoïdes

Par ailleurs, les enquêteurs ont établi que le pilote souffrait d’«une fatigue aiguë au moment de l’accident» et des analyses toxicologiques ont révélé qu’il avait des traces de cannabinoïdes dans son sang. Rien ne permet toutefois de savoir quand Frédérick Décoste a consommé du cannabis et si ses facultés étaient affaiblies au moment du drame.

Incidemment, le BST n’a pas été en mesure de déterminer si ces deux facteurs ont eu une incidence sur le drame. M. Ledoux précise toutefois que même si un lien direct n’a pu être établi, il s’agit de «deux facteurs qui peuvent affecter les performances d’un pilote et par le fait même, affecter la sécurité d’un vol».

Le BST note qu’après l’accident, Transports Canada n’a pas jugé nécessaire de baliser ou d’éclairer les lignes électriques qui traversent la rivière Restigouche, puisqu’elles ne constituent pas «un obstacle pour la navigation aérienne».

M. Ledoux explique qu’une signalisation est requise lorsque des câbles se situent à une altitude de 91,4 mètres (300 pieds) ou plus au-dessus du sol ou encore s’ils sont situés à proximité d’un aéroport.

Rappelons que l’hélicoptère privé Bell 206B avait décollé de l’aéroport de Charlo, au Nouveau-Brunswick, pour se rendre à l’aéroport de Rivière-du-Loup, au Québec. Le vol était effectué dans des conditions météorologiques de vol à vue.

Roberto Bissonnette, communément appelé Bob Bissonnette, était âgé de 35 ans lors du drame qui lui a coûté la vie. Il avait joué dans la Ligue de hockey junior majeure du Québec, de 1998 à 2002, notamment avec les Olympiques de Hull et le Titan d’Acadie-Bathurst. Il avait par la suite lancé sa carrière de chanteur, en plus de devenir coactionnaire de l’équipe de baseball Les Capitales de Québec.

Le BST n’a formulé aucune recommandation particulière relativement à cet événement. 

Article original sur journalmetro.com:Bob Bissonnette: le BST dépose son rapport


©2017 - Hempyreum.org - Agrégateur de nouvelles sur la Chanvre et le Cannabis [Bêta] | Tous les droits et la propriété du contenu appartiennent à leurs respectifs propriétaires

Publicité