Hempyreum.org
Local Time
English (UK) Deutsch (DE) Français (FR) Español (ES) Italian (IT)
Pérou : Un pas de plus vers l’autorisation au recours à l’huile de cannabis à des fins thérapeutiques
Auteur: Articles 19/09/2017 - 15:17:00

Au Pérou, la Commission de défense nationale de la République a approuvé un projet de loi visant à permettre l’utilisation médicinale d’huile de cannabis dans le traitement de certaines pathologies comme la maladie de Parkinson, le cancer, l’épilepsie, entre autres. 

Ce projet de loi permettrait ainsi la production, l’importation et la commercialisation de l’huile de cannabis à des fins exclusivement médicinales. 
« Le dispositif permet, d’une part, l’importation d’huile de cannabis et, d’autre part, la production nationale entre les mains des compagnies pharmaceutiques. Tout ce processus avec des licences offertes par l’Exécutif, sera supervisé et surveillé pour s’assurer qu’il n’y ait aucun mauvais usage lié à cette activité « , a déclaré Alberto Belaunde, un parlementaire, principal instigateur de l’initiative. 

Le député Alberto de Belaunde, auteur de l’initiative, a souligné que ce projet, approuvé à l’unanimité, donnera une meilleure qualité de vie à des milliers de patients souffrant de maladies terribles. 

« C’est d’une importance capitale. Aujourd’hui, c’est la première étape pour des milliers de patients souffrant de pathologies telles que la maladie de Parkinson pour qu’ils puissent avoir accès à des produits qui les aideront à améliorer leur qualité de vie, ils souffriront moins de douleurs et pourront mener à bien leurs activités », a ajouté le député.

Il a indiqué que les bénéficiaires de ce traitement devront être inscrits sur un registre d’utilisateurs, l’usage de l’huile de cannabis devra être réglementé et être autorisé par un médecin.

Dans un premier temps, il a été envisagé que l’importation de l’huile de cannabis soit privilégiée, mais en échangeant avec des familles de consommateurs malades, il a été estimé que cela augmenterait les coûts, pour cette raison, il a été décidé de permettre la culture et la production d’huile de cannabis afin d’obtenir des prix plus accessibles au profit d’utilisateurs dûment inscrits et surveillés médicalement.

L’initiative a été lancée en début d’année après que la police ait démantelé un laboratoire à San Miguel (Lima) où l’huile de marijuana était confectionnée et destinée pour de jeunes patients atteints d’une maladie grave, une découverte qui a ému et éveillé les consciences des habitants de ce pays sud-américain.

Ce projet de loi doit être envoyé à la plénière du Congrès pour approbation finale, « tout le cercle est verrouillé avec des cadenas pour empêcher toute activité illégale, dans le cadre de cette opportunité qui s’ouvre aux patients », a précisé Alberto de Belaunde.
Si le projet de loi est finalement approuvé, le Pérou suivrait son voisin chilien et colombien pour légaliser la marijuana à des fins médicinales. Pour sa part, l’Uruguay a légalisé le semis et la consommation de marijuana; tandis que le Sénat du Mexique a approuvé un projet de loi qui permet son utilisation médicale.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé qu’elle réalisera sa première évaluation officielle de la valeur médicale de la marijuana cette année. Selon les conclusions de cette étude, les contrôles internationaux pourraient être assouplis pour une utilisation thérapeutique. Ce sera la première évaluation du Comité de l’OMS sur les drogues concernant le cannabis depuis la création de cet organe international en 1949.
Au cours des dernières décennies, une vingtaine de pays ont légiféré sur l’accès médical au cannabis et sur ses produits dérivés, car ils ont montré des résultats dans divers traitements, par exemple dans certaines formes d’épilepsie, mais aussi pour certains traitements palliatifs.

« Il s’agit du premier examen officiel, certaines études ont été faites auparavant, mais c’est le premier rapport d’expertise du Comité de l’OMS sur les dépendances à la drogue« , a déclaré Gilles Forte, coordinateur des politiques et utilisations des médicaments de l’OMS.
«Le« pré-examen »est une étape préliminaire vers un examen scientifique plus approfondi et il peut se produire très rapidement», ajoute-t-il.

Si le «pré-examen» est positif, l’OMS entreprendrait une évaluation approfondie et donnerait une recommandation sur l’usage et le contrôle du cannabis à des fins médicales. Le président péruvien Kuczynski, un économiste libéral de 78 ans avait il y a quelques mois, lancé une polémique dans le pays en déclarant que fumer de la marijuana « n’est pas la fin du monde ». L’huile de cannabis doit permettre aux personnes atteintes de cancer, d’épilepsie ou de Parkinson d’avoir une qualité de vie décente et acceptable.

de Aline Timbert

Source: actulatino.com

Article original sur cannaweed.com:Pérou : Un pas de plus vers l’autorisation au recours à l’huile de cannabis à des fins thérapeutiques



info
Totale pages / langue:   24'511 / 1'532
Dans l'archive :   46'558
Pages des dernières 24 heures:   22
Pages de ce mois:   625
Affichage:   5'233'869
Affichage dans l'archive:   9'789'834

©2017 - Hempyreum.org - Agrégateur de nouvelles sur la Chanvre et le Cannabis [Bêta] | Tous les droits et la propriété du contenu appartiennent à leurs respectifs propriétaires

Publicité