Hempyreum.org
Local Time
English (UK) Deutsch (DE) Français (FR) Español (ES) Italian (IT)
Cannabis: «quelques mois» avant la vente de produits dérivés
Auteur: Mélanie Marquis, La Presse canadienne 15/09/2017 - 15:07:00

OTTAWA — Le gouvernement fédéral ne voit pas dans sa loi sur la légalisation du cannabis les «lacunes» décriées par le ministre québécois de la Santé, Gaétan Barrette. 

C’est ce qu’a soutenu le secrétaire parlementaire de la ministre fédérale de la Santé en marge de la réunion du comité permanent de la santé, vendredi. 

L’arrivée sur le marché légal des produits dérivés du cannabis comme les aliments cuisinés à base de la substance ne prendra pas des années, mais bien «quelques mois» après l’adoption du projet de loi C-45, a signalé Joël Lightbound. 

Il a soutenu que l’«approche prudente» du gouvernement fédéral en ce qui concerne la vente de ces produits était justifiée étant donné l’important changement que représente déjà la légalisation du cannabis au Canada.

Le député Lightbound s’est montré prudent lorsqu’est venu le temps de commenter des informations voulant que le gouvernement du Québec comptait interdire la culture de plants de cannabis à domicile.

Il n’a pas voulu dire si le gouvernement québécois pourrait carrément proscrire la culture de ces plants à la maison, se contentant de déclarer que le fédéral laissait une latitude aux provinces en cette matière.

En vertu de la mesure législative fédérale, il serait légal de faire pousser jusqu’à quatre plants d’une hauteur maximale de 100 centimètres par domicile.

«On a toujours dit que les provinces pouvaient baliser davantage, règlementer davantage, au niveau de la culture personnelle», a insisté M. Lighbound en marge de la réunion du comité.

Les élus du comité de la santé qui se penchent sur le projet de loi C-45 ont entendu vendredi un panel de témoins qui ont émis certains doutes sur la pertinence de retarder l’arrivée sur le marché légal des produits comestibles à base de cannabis.

Propriétaire d’un dispensaire de Colombie-Britannique et militant pro-cannabis, Dana Larsen a prévenu que le marché noir et les commerces comme le sien combleraient sans problème le vide que créerait l’interdiction de la vente de produits dérivés.

Le gouvernement de Justin Trudeau souhaite faire adopter d’ici le 1er juillet le projet de loi sur la légalisation du cannabis.

L’empressement des libéraux à maintenir cette date butoir a été critiqué par des représentants des forces de l’ordre ainsi que par certaines provinces. 

Article original sur journalmetro.com:Cannabis: «quelques mois» avant la vente de produits dérivés


©2017 - Hempyreum.org - Agrégateur de nouvelles sur la Chanvre et le Cannabis [Bêta] | Tous les droits et la propriété du contenu appartiennent à leurs respectifs propriétaires

Publicité