Hempyreum.org
Local Time
English (UK) Deutsch (DE) Français (FR) Español (ES) Italian (IT)
Comité: le Nouveau-Brunswick devrait gérer la vente du pot
Auteur: La Presse canadienne 01/09/2017 - 18:46:00

Getty Images/iStockphoto 

FREDERICTON — Un comité spécial de l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick recommande au gouvernement de vendre la marijuana dans des magasins déjà exploités par la province, et seulement à des consommateurs de 19 ans et plus. 

Dans son «rapport définitif» déposé vendredi, le Comité spécial sur le cannabis, composé de députés du gouvernement et de l’opposition, estime que la province doit s’assurer de «garder le cannabis hors de portée des jeunes, de faire obstacle au crime organisé, d’investir dans l’éducation, de traiter les préoccupations en matière de santé et d’assurer la sécurité publique». 

Les dix provinces tentent de légiférer rapidement alors que le gouvernement fédéral maintient le cap pour une légalisation de la marijuana le 1er juillet prochain — dans 10 mois. 

Le comité spécial de l’Assemblée législative soutient que la plupart des intervenants entendus lors des consultations publiques tenues dans sept villes du Nouveau-Brunswick s’entendaient pour limiter la vente de marijuana aux personnes de 19 ans et plus, comme pour l’alcool et le tabac. Si on fixait la limite plus haut encore, on pourrait encourager le marché noir, estime le comité.

Le comité signale que même si la loi fédérale fixe à 18 ans l’âge minimum pour la consommation de cannabis à des fins récréatives, «le milieu médical indique clairement que cette consommation présente des risques accrus pour la santé des jeunes de moins de 25 ans». Il faudra alors qu’une éducation soit donnée, particulièrement aux jeunes, recommande le comité.

On note par ailleurs que les États du Colorado et de Washington, qui sont passés directement à un modèle privé de distribution, «ont de la difficulté depuis à réglementer le secteur privé et à faire obstacle au marché illicite». Le comité conclut que la vente du cannabis par l’intermédiaire d’un distributeur public dans des magasins exploités par le gouvernement constituerait le meilleur compromis pour limiter l’accès des jeunes et assurer des prix concurrentiels par rapport au marché illicite.

Par ailleurs, le comité croit que les propriétaires devraient pouvoir interdire la culture de la marijuana dans leur immeuble.

Le gouvernement libéral de Brian Gallant souhaite que la production de marijuana devienne un pilier de la stratégie économique de la province, et il tente d’attirer les producteurs. Le gouvernement a même créé dans les collèges communautaires une formation technique en culture de cannabis.

Le comité spécial de l’Assemblée législative appuie cette stratégie. «La valorisation du potentiel économique, conjuguée à des politiques sociales judicieuses, pourrait être bien avantageuse pour le Nouveau-Brunswick», estime-t-on. 

Article original sur journalmetro.com:Comité: le Nouveau-Brunswick devrait gérer la vente du pot



info
Totale pages / langue:   23'602 / 1'482
Dans l'archive :   46'559
Pages des dernières 24 heures:   15
Pages de ce mois:   821
Affichage:   4'950'266
Affichage dans l'archive:   9'715'400

©2017 - Hempyreum.org - Agrégateur de nouvelles sur la Chanvre et le Cannabis [Bêta] | Tous les droits et la propriété du contenu appartiennent à leurs respectifs propriétaires

Publicité