Hempyreum.org
Local Time
English (UK) Deutsch (DE) Français (FR) Español (ES) Italian (IT)
Vaste trafic de stupéfiants démantelé en Normandie : 38 interpellations, armes et drogue saisies
Auteur: Isabelle Villy - 76actu  12/10/2018 - 10:47:00

Trent-huit trafiquants de drogue ont été interpellés mardi 9 octobre 2018, en Normandie, par les services de police et de gendarmerie, après un an d'enquête. Explications.

Police et gendarmerie ont opéré un vaste coup de flet en Normandie dans le cadre de la lutte contre le trafic de produits stupéfiants : 38 personne sont été interpellées. (Illustration ©AdobeStock)

Important coup de filet des forces de l’ordre, dans le cadre de la lutte contre le trafic de stupéfiants. Trente-huit personnes interpellées, dont le fournisseur principal du réseau, plusieurs kilogrammes de stupéfiants saisis, ainsi que des armes, de l’argent liquide et des véhicules de grosses cylindrées.

Le travail en co-saisine des forces de la Direction départementale de la Sûreté urbaine de Seine-Maritime, des gendarmes de Seine-Maritime et de l’Eure, mais également du GIR (Groupe d’intervention régional) a payé et permis de mettre fin à un vaste trafic de stupéfiants qui durait depuis au moins un an, à la fois en Seine-Maritime, dans l’Eure et dans le Calvados.

La tête de réseau ciblée à la fois par les policiers et les gendarmes

Les interpellations se sont déroulées mardi 9 octobre 2018, dans toute la Normandie et ont mobilisé de nombreux policiers et enquêteurs : plus d’une centaine issus de tous les services de la Direction départementale de la Sûreté urbaine,  de la police judiciaire, sans oublier six chiens spécialisés dans la recherche de stupéfiants et deux colonnes des BRI (Brigades de recherche et d’Intervention). 

Un travail en commun qui a résulté d’un constat, quand les enquêteurs de la brigade des stupéfiants de la Sûreté déparmentale de Seine-Maritime se sont avisés qu’ils travaillaient depuis quelques mois sur le profil d’un homme, leur principal objectif, qui faisait aussi l’objet d’une enquête au sein de la brigade de recherches des gendarmes d’Évreux. Ces derniers opéraient dans le cadre d’une commission rogatoire délivrée par le tribunal de grande instance depuis 2016. Il ne restait plus aux deux services qu’à se rapprocher pour travailler ensemble dans le cadre de cette co-saisine, qui a mené au dénouement de l’affaire le 9 octobre.

Cannabis, héroïne, cocaïne, armes et grosses cylindrées

« Les perquisitions menées lors des interpellations ont permis la saisie de 15 kg de résine de cannabis, 12 kg d’héroïne, 3 kg de cocaïne, ainsi que 400 000 euros en liquide et dix armes, dont trois de calibre de guerre. Cinq véhicules de grosse cylindrée, un quad et un scooter d’une valeur totale de près de 50 000 euros ont également été saisis », énumère une source judiciaire. 

Un an d’enquêtes minutieuses, de surveillances nombreuses et de travail en commun ont été nécessaires pour cette opération, qui a conduit aux arrestations, uniquement de vendeurs et revendeurs.

La tête de réseau, le fournisseur principal, réalisait son business selon une structure pyramidale, en répartissant la « marchandise » à deux sous-grossistes, qui eux-mêmes revendaient les stupéfiants sur trois secteurs en Normandie, et notamment dans l’agglomération rouennaise pour la moitié du trafic, mais aussi à Saint-Valery-en-Caux, à Pont-Audemer et dans l’agglomération de Caen.

Un bénéfice de près de 500 000 euros sur six mois

Sur six mois, selon leurs déclarations, les mis en cause, âgés de 23 à 25 ans, auraient pour la moitié d’entre eux réalisé un bénéfice de près de 500 000 euros et mené un train de vie très luxueux. « L’enquête a également permis de mettre en évidence le travail de ceux qui faisaient du blanchiment d’argent », poursuit cette même source policière.

Des multirécidivistes

Six mis en cause, dont la tête de réseau, ont été présentés au juge d’instruction « aux fins de mise en examen ». Ils ont été placés en détention provisoire, indique le procureur de la République de Rouen, Pascal Prache, dans un communiqué.

Les peines qu’ils encourent lors de leurs jugements respectifs pourraient être très lourdes, à la fois en nombre d’années de prison, mais également en termes financiers avec de très fortes amendes. Les autres mis en cause ont été remis en liberté dans l’attente de leur convocation prochaine devant la justice.

Article original sur normandie-actu.fr: Vaste trafic de stupéfiants démantelé en Normandie : 38 interpellations, armes et drogue saisies

..


info
Totale pages / langue:   39'139 / 2'440
Dans l'archive :   46'558
Pages des dernières 24 heures:   42
Pages de ce mois:   435
Affichage:   15'890'1183'617'554
Affichage dans l'archive:   15'342'553

©2018 - Hempyreum.org - Agrégateur de nouvelles sur la Chanvre et le Cannabis [Bêta] | Tous les droits et la propriété du contenu appartiennent à leurs respectifs propriétaires

Publicité