Hempyreum.org
Local Time
English (UK) Deutsch (DE) Français (FR) Español (ES) Italian (IT)
Traiter l’alcoolisme avec du cannabis
Auteur: laia  30/09/2018 - 10:00:00

Le cannabis et l’alcool sont utilisés depuis des millénaires par l’humanité de manière récréative. Les différentes tentatives pour contrôler l’alcool (avec la prohibition) ont été à chaque fois des échecs et la même chose se déroule actuellement avec le cannabis. Historiquement, le cannabis a été étiqueté comme la plus dangereuse des deux substances, alors que l’alcool a été contrôlé par l’État et est largement disponible, le connecteur social le plus utilisé dans le monde. Cependant, et comme nous le savons à présent, légal ne veut pas forcément dire sain.
En plus de la grande disponibilité et de l’acceptation sociale de la substance, la légalisation de l’alcool donne au consommateur une fausse sensation de sécurité, la sensation de consommer une substance sûre et contrôlée.

Graphique avec les dommages causés par différentes substances (British Medical Journal)

 

Malheureusement et à part les dommages causés par l’alcool sur le cerveau et sur le corps, il existe un coup sociologique encore plus important, en incluant l’impact sur le taux de crimes commit et, trop souvent, l’augmentation de la violence, le sentiment d’absence de risque, de manque de sécurité, etc.

Le problème est endémique, même si les dernières recherches montrent précisément que le cannabis pourrait être un outil utile pour traiter l’alcoolisme.

Réduction des dommages par substitution

Les preuves montrent que, quand nous parlons de réduction des risques, le cannabis représente une alternative fantastique pour pratiquement toutes les autres options dont disposent les médecins. Une étude de 2009 affirme que:

« La substitution d’une substance psychoactive par une autre dans le but de réduire les effets négatifs peut-être inclus dans la réduction des risques. Les patients de cannabis médicinal ont obtenue cette substitution avec l’utilisation du cannabis comme alternative à l’alcool, aux  médicaments prescrits et aux substances illégales. »

En plus de ces – bien documentés –  effets physiques adverses, l’alcool est l’une des drogues les plus difficiles à arrêter, avec un grand nombre de cas de mort par syndromes grave d’abstinence. En plus, ceux qui réussissent à laisser la consommation d’alcool doivent souvent faire face à des symptômes comme des convulsions, des tremblements, des confusions, de l’irritabilité et même des hallucinations et d’autres problèmes mentaux.

L’alcoolisme peut entrainer un grand nombre de problèmes

Aux États-Unis, où le cannabis médical est légal depuis quelques années dans de nombreux états, de nombreux docteurs ont menés à bien leurs propres expériences et études. Le docteur Tod Mikuriya a prescrit du cannabis médical à des patients alcooliques, et en 2004 il a présenté son étude sur le cannabis comme substitut à l’alcool.

 

 

 

Article original sur philosopherseeds.com: Traiter l’alcoolisme avec du cannabis

..


19/10/2018 - 09:33:00
info
Totale pages / langue:   39'321 / 2'459
Dans l'archive :   46'558
Pages des dernières 24 heures:   47
Pages de ce mois:   616
Affichage:   16'246'9013'746'746
Affichage dans l'archive:   15'526'773

©2018 - Hempyreum.org - Agrégateur de nouvelles sur la Chanvre et le Cannabis [Bêta] | Tous les droits et la propriété du contenu appartiennent à leurs respectifs propriétaires

Publicité