Hempyreum.org
Local Time
English (UK) Deutsch (DE) Français (FR) Español (ES) Italian (IT)
Alcool, tabac et drogue : dans quelle région les ados consomment-ils le plus ?
Auteur: Marie Lamarque - Le Penthièvre  28/09/2018 - 15:26:00

Selon l’étude de l’OFDT, les adolescents de 17 ans, résidant dans l’ouest de la France, présentent globalement une surconsommation par rapport à la moyenne nationale. (©-flowerinmyhair/Pixabay)

Les jeunes de l’Ouest sont loin de montrer le bon exemple. Ce sont ceux qui, globalement, consomment le plus d’alcool, de drogue et de tabac selon l’Observatoire Française des Drogues et des Toxicomanies (OFDT). Elle a dévoilé le bilan de son enquête sur la santé et les consommations le 27 septembre 2018.

L’objectif ? Analyser les usages de substances licites ou illicites chez les adolescents âgés de 17 ans, dans les treize régions métropolitaines et en outre-mer. Ce travail a été réalisé en mars 2017, sur 43 892 jeunes interrogés lors de leur Journée Défense et Citoyenneté (JDC).

Un bilan global plutôt positif

L’observatoire s’est penché sur leur consommation de tabac, d’alcool, de cannabis et de produits illicites ou détournées plus rares. Il tient à souligner, dans un premier temps, que :

Globalement, les consommations, à la fin de l’adolescence, sont parmi les plus basses enregistrées depuis le début des années 2000.

Le tabagisme chez les jeunes a reculé entre 2014 et 2017. La consommation d’alcool reste massive mais le nombre d’adolescents qui en consomment plus de dix fois par mois, s’est amoindri depuis 2000. Ils sont moins nombreux à avoir une alcoolisation ponctuelle importante, c’est-à-dire, à avoir bu plus de cinq verres lors d’une même occasion.

Le taux d’expérimentation du cannabis a régressé de neuf points par rapport à 2014, mais son niveau de consommation régulière reste supérieur à 2011, et fait partie des plus élevés en Europe. 

L’expérimentation d’alcool plus forte dans l’Ouest

Pour chaque usage de substances licites ou illicites, l’observatoire a dressé un bilan de la consommation selon les régions. Il apparaît que les jeunes de l’ouest de la France affichent des profils de «surconsommation» de différents produits. C’est, par exemple, dans cette zone que se situent plusieurs régions où l’expérimentation d’alcool est supérieure à la moyenne nationale, avec l’Occitanie et la Corse.

De la Bretagne à la Nouvelle-Aquitaine, l’expérimentation d’alcool concerne plus de 92 % des adolescents, contre 85,7 % à l’échelle de la France métropolitaine. 

Pour l’usage régulier, le niveau maximum se situe dans les Pays de La Loire. À contrario, l’Île-de-France, les Hauts de France et Provence-Alpes Côtes d’Azur figurent parmi les régions où les indicateurs relatifs aux usages d’alcool sont les plus faibles.

Ce sont les régions de l’ouest de la France qui enregistrent les plus forts taux d’expérimentation de l’alcool chez les jeunes de 17 ans. (©enquête ESCAPAD 2017, OFDT)

Les jeunes Bretons sont les plus nombreux à expérimenter la drogue 

C’est également dans l’ouest du pays que les jeunes sont les plus nombreux à expérimenter les drogues autres que le cannabis, comme l‘ectasy, la cocaïne ou encore les champignons hallucinogènes. En 2017, 6,8 % des adolescents métropolitains déclarent avoir consommé, au moins une fois au cours de leur vie, une substance illicite de cette ordre.

Parmi cette proportion, 9,5 % sont Bretons. C’est la région qui regroupe le plus d’adolescents dans cette catégorie de consommation. Là où ils sont les plus rares, c’est en Île-de-France, où ces expérimentations ne concernent que 5,5 % des jeunes de 17 ans.

La Bretagne est la région qui regroupe le plus de jeunes qui expérimentent la drogue illicite autre que le cannabis. (©enquête ESCAPAD 2017, OFDT)

L’usage du cannabis en baisse dans le Nord et en Corse

Concernant l’expérimentation de cannabis, une baisse a été observée dans toutes les régions entre 2014 et 2017. Le nord du pays, à l’exception de la Bretagne, regroupent les taux plus faibles. À titre d’exemple, ils sont 44, 7 % en Nouvelle-Aquitaine a l’avoir déjà essayé contre 33,1 % dans les Hauts-de-France.

La Bretagne est, encore une fois, la zone où l’on observe les plus mauvais résultats :

Il s’agit de la région où les adolescents sont les plus nombreux à déclarer une expérimentation de cannabis (44,7 %)

Des taux inférieurs d’usage dans le Nord

Concernant le tabagisme, six adolescents sur 10 disent avoir déjà essayé un produit du tabac. Son usage quotidien est moins fréquent en Île-de-France, dans les Hauts de France et le Grand Est. La Normandie et la Corse constituent les deux seules régions où sa consommation n’a pas baissé.

Enfin, sur tous les usages confondus, trois régions du nord de la France présentent des niveaux d’usage plutôt inférieurs à la moyenne nationale : les Hauts-de-France, l’Île-de-France et le Grand Est.  

Article original sur normandie-actu.fr: Alcool, tabac et drogue : dans quelle région les ados consomment-ils le plus ?

..


info
Totale pages / langue:   39'322 / 2'459
Dans l'archive :   46'558
Pages des dernières 24 heures:   49
Pages de ce mois:   617
Affichage:   16'245'2153'746'291
Affichage dans l'archive:   15'525'863

©2018 - Hempyreum.org - Agrégateur de nouvelles sur la Chanvre et le Cannabis [Bêta] | Tous les droits et la propriété du contenu appartiennent à leurs respectifs propriétaires

Publicité