Hempyreum.org
Local Time
English (UK) Deutsch (DE) Français (FR) Español (ES) Italian (IT)
How I Became the Hash Queen – Mila Jansen ; femme, mère, icône
Auteur: Olivier  20/08/2018 - 11:00:00

« Nous recherchions tous le paradis. Ici. Maintenant. » Ici et maintenant, c’est-à-dire le 5 décembre 1968 en

Elle emménagea dans une petite chambre dans le centre d’Amsterdam et se trouva un travail de couturière pour un studio de mode. C’est là qu’elle rencontra Henk Koster avec qui elle ouvrit peu de temps après son propre studio, Kink 22. L’endroit devint rapidement très populaire, et Mila se retrouva dans un jeune groupe d’avant-gardistes du monde hollandais de la mode. Faisant la navette Amsterdam-Londre en jet, elle faisait la fête et prenait du LSD.

Kink 22 devint victime de son propre succès et Henk décida de tenter sa chance dans l’industrie cinématographique italienne. Le studio changea de nom pour Cleo de Merode, et fut pour bien des gens le premier vrai coffeeshop des Pays-Bas, ce qui est totalement inexact ; les drogues y étaient tolérées et partagées, mais jamais vendues.

Cleo de Merode était au centre de l’univers en pleine expansion de la musique, de la mode et de l’art. Le café de Mila irritait excessivement les policiers. Les voisins ne cessaient de se plaindre du bruit et des comportements indécents. Mais lorsque les services sociaux menacèrent de prendre sa fille, Mila réagit rapidement.

Avec Miloes et 600 dollars américains, Mila traversa le continent pour atteindre l’Inde.

« Le monde était notre maison et nous étions prêts à l’explorer »

La seconde partie du livre se passe presque entièrement en Asie. Le lecteur se demande comment l’auteure peut possiblement continuer à une vitesse aussi vertigineuse. Heureusement, elle ralentit et devient plus réfléchie.

Elle prend des pauses de temps en temps. Parfois, s’arrêter n’est que la seule option :

« Nous n’avions pas d’argent. Nous nous sentions complètement libres. Tellement de plans et de pensées dépendent des choses matérielles, mais quand nous n’en possédons aucune, c’est inutile de se demander où voyager, quel livre lire, quels vêtements porter et quelle nourriture manger pour dîner. La seule chose qui reste à faire est de lâcher prise et de faire confiance. »

En Inde, Mila apprit à faire confiance au flux de la vie. Elle comprit que l’attitude occidentale de continuellement vouloir améliorer les choses n’apportait que frustration et mécontentement. Mila devint ensuite mère de Merl, Lali et Chimed. Les pères n’étaient que de passage, et aucun d’eux n’apporta aucune contribution.

Mila sut toujours se débrouiller. Elle expédiait du haschisch en Europe dans des livres creux. Elle achetait des blouses ornées de perles et de paillettes à Delhi qu’elle vendait à bon prix à Los Angeles et New York.

Bien avant que n’apparaissent les labels « commerce équitable » et « 

La reine du hasch n’a pas l’intention de mourir bientôt. J’ai rencontré Mila qui a aujourd’hui 74 ans au Jardin botanique d’Amsterdam, par une de ces journées d’été brulantes où l’air est épais de chaleur.

Mila n’avait pas une goutte de sueur sur le front. Et quand elle riait – Mila rit beaucoup – de petites fossettes apparaissaient sur ses joues. Elle m’a révélé, un sourire moqueur aux lèvres, les endroits qu’elle allait visiter sous peu.

Nous publierons exclusivement sur le blogue de Sensi Seeds la vidéo complète de notre entretien au cours des prochaines semaines.

L’article How I Became the Hash Queen – Mila Jansen ; femme, mère, icône a été publié pour la première fois sur Sensi Seeds Blog.

Article original sur sensiseeds.com: How I Became the Hash Queen – Mila Jansen ; femme, mère, icône

..


info
Totale pages / langue:   38'488 / 2'364
Dans l'archive :   46'558
Pages des dernières 24 heures:   7
Pages de ce mois:   729
Affichage:   14'986'2033'246'436
Affichage dans l'archive:   14'860'877

©2018 - Hempyreum.org - Agrégateur de nouvelles sur la Chanvre et le Cannabis [Bêta] | Tous les droits et la propriété du contenu appartiennent à leurs respectifs propriétaires

Publicité