Hempyreum.org
Local Time
English (UK) Deutsch (DE) Français (FR) Español (ES) Italian (IT)
8 mois ferme pour le voleur de voitures "qui ne voulait pas marcher"
Auteur: Rédaction Château-du-Loir - Le Courrier - L'Écho  24/07/2018 - 16:07:00

Le prévenu a été jugé pour vols de voitures au tribunal du Mans. (Illustration) (©Le Petit Courrier – L’Echo de la Vallée du Loir)

Le procès de ce jeune homme de 21 ans devait initialement se tenir lundi 2 juillet 2018. L’audience n’avait pu avoir lieu. Et pour cause, le prévenu avait défoncé le plafond de la cellule dans laquelle il était retenu en attendant le début de l’audience. L’affaire avait été renvoyée à une date ultérieure. 

Sept mentions au casier

Il a finalement été entendu ce mardi 24 juillet 2018 dans le cadre d’une comparution immédiate.

Le prévenu avait à répondre d’un double vol de voitures commis à Dollon et à Saint-Michel-de-Chavaignes, commis entre le 27 et le 28 juin. Dans le box, le jeune homme, sept mentions au casier judiciaire, a fait montre d’une certaine désinvolture.

Il a reconnu avoir volé une première voiture, une Renault 11, pour conduire un copain chez sa petite amie.

Je n’ai pas de voiture, et je ne voulais pas marcher, a-t-il osé, sourire aux lèvres.

LIRE AUSSI : Au Mans, il meurt après avoir été tabassé : tentative de meurtre ?

« C’était un emprunt »

Les clés de contact étaient dans le vide-poches de la portière. Cet élément semble avoir ôté tous scrupules au voleur.

Le propriétaire avait laissé les clés dans sa voiture, c’était un emprunt, s’est-il justifié.

Le voleur, qui n’est pas titulaire du permis de conduire, a malmené la boîte de vitesses de la Renault, allant jusqu’à casser le moteur.

Le lendemain, il a jeté son dévolu sur une Peugeot 205 stationnée sur la place de l’Église de Saint-Michel-de-Chavaignes, avant d’être appréhendé par des pompiers témoins des faits.

« C’était le dawa »

L’expert psychiatre, mandaté par le tribunal, a dépeint une personnalité à tendance sociopathe, impulsive et intolérante à la frustration.

Le jeune homme, consommateur régulier de cannabis, vit dans la rue. Ce père d’une petite fille de 16 mois, placée sur décision judiciaire, a récemment été condamné pour violences sur son ex-compagne.

Il aurait entamé une formation en maçonnerie, avant de l’abandonner. « Au CFA c’était le dawa » a-t-il raconté, rigolard. Son avocate, Maître Braber, a plaidé l’immaturité et l’enfance difficile de son client.

À l’issue de l’audience, le jeune prévenu a été condamné à 8 mois de prison ferme. Il devra indemniser le propriétaire de la Renault au titre du préjudice moral et matériel.

LIRE AUSSI : Petit à petit, le « château brûlé » d’Allonnes renaît de ses cendres

Article original sur normandie-actu.fr: 8 mois ferme pour le voleur de voitures "qui ne voulait pas marcher"

..


info
Totale pages / langue:   37'343 / 2'259
Dans l'archive :   46'558
Pages des dernières 24 heures:   21
Pages de ce mois:   478
Affichage:   13'510'6902'650'918
Affichage dans l'archive:   14'080'547

©2018 - Hempyreum.org - Agrégateur de nouvelles sur la Chanvre et le Cannabis [Bêta] | Tous les droits et la propriété du contenu appartiennent à leurs respectifs propriétaires

Publicité