Hempyreum.org
Local Time
English (UK) Deutsch (DE) Français (FR) Español (ES) Italian (IT)
Cambriolage à Alençon. Cinq jeunes condamnés, un seul reste en détention
Auteur: Romain Savary - L'Orne Hebdo  19/07/2018 - 12:38:00

Les jeunes condamnés mercredi par le tribunal de Grande Instance d’Alençon ont entre 20 et 22 ans. (©L’Orne-Hebdo)

Le 29 juin dernier, cinq jeunes avaient été présentés devant le tribunal correctionnel d’Alençon pour avoir dans la nuit du 28 juin commis un cambriolage dans une maison, située avenue de Basingstoke.

Ils avaient alors demandé un renvoi afin de préparer leur défense. Ils ont finalement été jugés mercredi 18 juillet, dans une salle d’audience comble. Quatre d’entre eux, détenus à la maison d’arrêt de Coulaines, ont été amenés sous escorte policière.

Mais rien ne s’est passé comme prévu. L’escorte a pris du retard. Le bruit des travaux a également incité la présidente du tribunal à reporter le début de la séance. A leur tour, les avocats de la défense ont demandé que quatre des cinq prévenus enfermés dans le box puissent comparaître à la barre pour le « respect de la dignité ». Une requête acceptée.

Âgés de 20 à 22 ans, les cinq hommes ont commis, route de Paris, un vol par effraction dans une maison vide, le couple de propriétaires étant parti en vacances.

« L’alarme s’est déclenchée mais vous êtes restés à l’intérieur »

Trois d’entre eux ont forcé une fenêtre à l’aide d’un pied-de-biche, fouillé de fond en comble la maison et dérobé les objets de valeur (tablette, bijoux, téléviseur, fusils…) pendant que les deux autres faisaient le guet. « L’alarme s’est déclenchée mais vous êtes restés à l’intérieur », s’étonne Catherine Courteille, la présidente du tribunal.

S’agissait-il d’un acte prémédité ? Une sacoche pleine d’outils retrouvée mais aussi le port de gants par l’un des jeunes le laissent penser. Cependant, les prévenus affirment le contraire. « On s’est arrêté devant, ça s’est fait tout seul. » Ou encore : « On ne savait pas s’il y avait quelqu’un dans cette maison ! »

« Cette fuite en avant pose problème »

Des dettes allant jusqu’à 10 000 € auraient poussé les jeunes à agir de la sorte. Seraient-elles liées à la consommation de stupéfiants (cocaïne et cannabis) dont dépendent trois d’entre eux ? Le tribunal s’interroge.

Comment financez-vous cette consommation, surtout quand on n’a pas d’emploi et quand on n’a pas payé son loyer ?

Les hommes à la barre répondent timidement, sans donner plus de précisions.

Pour le parquet, « cette fuite en avant pose problème ». Il demande « un suivi judiciaire » pour leur permettre de se réinsérer et éviter cela à l’avenir. Les différents avocats de la défense prônent l’indulgence, réclamant « une aide assortie d’une peine avec sursis ».

Quant à la partie civile, elle insiste sur le préjudice moral subi par les deux personnes âgées. « Elles ont vécu dans leur camping-car préférant ne pas réintégrer la maison avant plusieurs jours. »

Le tribunal condamne finalement les cinq jeunes à des peines, allant de 8 à 16 mois de prison, assortis d’un sursis pour quatre d’entre eux. Seul un Alençonnais, ayant déjà plusieurs mentions au casier judiciaire et en état de récidive, est maintenu en détention. Il écope de six mois d’emprisonnement.

L’ensemble des prévenus devra également indemniser les victimes à hauteur de 4 800 €.

Article original sur normandie-actu.fr: Cambriolage à Alençon. Cinq jeunes condamnés, un seul reste en détention

..


info
Totale pages / langue:   37'387 / 2'262
Dans l'archive :   46'558
Pages des dernières 24 heures:   7
Pages de ce mois:   522
Affichage:   13'608'0942'696'421
Affichage dans l'archive:   14'144'157

©2018 - Hempyreum.org - Agrégateur de nouvelles sur la Chanvre et le Cannabis [Bêta] | Tous les droits et la propriété du contenu appartiennent à leurs respectifs propriétaires

Publicité