Hempyreum.org
Local Time
English (UK) Deutsch (DE) Français (FR) Español (ES) Italian (IT)
Cannabis au volant en Europe – Partie 5 : ce que vous devez savoir
Auteur: Olivier  06/07/2018 - 09:30:00

Les policiers font passer des tests aux automobilistes pour l’alcool, mais aussi pour d’autres substances tels les amphétamines, la cocaïne et le cannabis. Quiconque dépasse le seuil admissible s’expose à des sanctions : des amendes (lourdes) et la perte de leur permis de conduire. En cas d’accident, il est aussi probable que leur assureur refuse toute indemnisation.

Qu’arrive-t-il si on se fait prendre au volant sous l’influence du cannabis en Europe ?

En Allemagne, les automobilistes qui conduisent sous l’effet du cannabis s’exposent à une amende de 500 € et perdent leur permis de conduite pendant trois mois.

La Belgique impose des amendes allant de 1600 € à 16 000 € ! De plus, les contrevenants perdent leur permis de conduire pendant au moins un mois, et comme si ce n’était pas assez, le juge peut aussi imposer une interdiction de conduite allant jusqu’à cinq ans. Au R.-U., les consommateurs de cannabis courent le risque de perdre leur permis de conduire pendant un an en plus de recevoir une amende.

La France a une politique de tolérance zéro. Les amendes peuvent aller jusqu’à 4500 €, et le permis de conduire peut être confisqué jusqu’à trois ans.

Le Danemark applique les mêmes sanctions, et le montant de l’amende représente 4 % du revenu brut annuel du contrevenant.

En Espagne, un test de salive positif s’accompagne d’une amende de 1000 € et de la perte de six des douze points du permis de conduire. Si le conducteur est encore clairement sous l’influence de la drogue au moment du test, il s’expose à une peine carcérale.

L’approche italienne est similaire. La conduite sous l’effet du cannabis est punie d’amendes allant de 1500 € à 6000 €, et d’un maximum d’un an de prison.

Voici comment passer le test de salive

Si la police suspecte une consommation de drogue, elle a le droit de procéder à un test de salive sur place. Si le résultat est positif, un test sanguin est généralement requis, et c’est en fonction de ce test que la sanction est déterminée. Les contrôles pour les drogues sont déplaisants, mais ce n’est pas la fin du monde pour autant.

Il y a quelques astuces éprouvées pour passer ces redoutables tests de drogue sur place.

Souvent, c’est lorsque les policiers trouvent le matériel pour fumer qu’ils décident de procéder au test de drogue sur place. Assurez-vous donc de ne pas laisser trainer vos Rizlas, filtres ou autres dans votre voiture, ce qui pourrait trahir votre consommation. S’ils vous demandent si vous consommez du cannabis, répondez calmement mais résolument par la négative.

Le THC est liposoluble, donc avant de monter dans votre voiture, mangez quelque chose de gras, ou encore, gargarisez-vous avec de l’huile d’olive. Se préoccuper de ses dents et gencives est tout aussi important : brossez-vous les dents, passez la soie dentaire et gargarisez-vous.

En suivant ces conseils, vous réduisez vos chances de présenter des résultats positifs au test de salive.

Suivez le Cannabis News Network pour connaître toutes les nouvelles liées au cannabis. Pour plus de détails, suivez le Cannabis News Network sur FacebookTwitter, YouTube et Vimeo.

L'article Cannabis au volant en Europe – Partie 5 : ce que vous devez savoir a été publié pour la première fois sur Sensi Seeds Blog.

Article original sur sensiseeds.com: Cannabis au volant en Europe – Partie 5 : ce que vous devez savoir

..


info
Totale pages / langue:   38'489 / 2'364
Dans l'archive :   46'558
Pages des dernières 24 heures:   4
Pages de ce mois:   730
Affichage:   15'000'0143'250'023
Affichage dans l'archive:   14'866'096

©2018 - Hempyreum.org - Agrégateur de nouvelles sur la Chanvre et le Cannabis [Bêta] | Tous les droits et la propriété du contenu appartiennent à leurs respectifs propriétaires

Publicité