Hempyreum.org
Local Time
English (UK) Deutsch (DE) Français (FR) Español (ES) Italian (IT)
Cannabis au volant aux Pays-Bas – Partie 4 : les victimes
Auteur: Olivier  28/06/2018 - 11:10:00

Depuis le premier juillet 2017, la police fait passer des tests aux automobilistes, pour l’alcool, mais aussi pour d’autres substances tels les amphétamines, la cocaïne et le cannabis. Quiconque dépasse le seuil admissible s’expose à des sanctions.

Les conséquences de cette politique se clarifient graduellement. Même les gens qui consomment du cannabis à des fins médicales sont punis sévèrement. Shiva Spaarenberg a fait l’expérience personnelle des conséquences désastreuses de la consommation de cannabis sur la route.

Lorsque l’honnêteté devient un handicap

Le 27 décembre 2016, Shiva a été soumise à un contrôle routier. Lorsque les policiers lui ont demandé d’où provenait l’odeur de cannabis dans sa voiture, Shiva a avoué qu’elle avait fumé un joint pour soulager les migraines et les tensions musculaires qui l’affligent depuis des années. A sa grande surprise, les policiers l’ont laissée repartir sans lui donner d’amende. Pourtant, son honnêteté allait se retourner contre elle.

Un mois plus tard, Shiva a reçu une lettre des autorités néerlandaises du code routier (CBR) l’informant qu’elle allait être poursuivie en justice pour infraction liée à la drogue. Elle devait aussi rendre son permis de conduire.

Le paradoxe intéressant dans toute cette affaire est que le CBR n’a jamais testé les facultés au volant de Shiva. Le Cannabis News Network a voulu sonder l’affaire et a dirigé Shiva vers Wageningen afin de faire évaluer sa conduite automobile par un expert indépendant.

L’expert a clairement conclu ceci : « Je ne vois aucune différence entre votre conduite et celle d’autres conducteurs. Même qu’il est possible que vous conduisiez un peu mieux et plus calmement après avoir consommé une petite quantité de cannabis ».

L’association néerlandaise de pharmaciens est aussi d’avis que les patients qui se traitent régulièrement au cannabis ne représentent pas un danger sur la route. La notice d’accompagnement du cannabis médical indique qu’il est permis d’intégrer la circulation routière après une période d’adaptation de 14 jours. En pratique, cependant, les choses sont complètement différentes. Les patients comme Shiva sont punis, peu importe si leur conduite est affectée ou non.

« Je suis offensée de lire dans la correspondance du CBR que les autorités décrivent ma consommation médicale comme étant une consommation de drogue illégale. Je suis tout aussi offensée que ma transparence et mon honnêteté se sont retournées contre moi », a affirmé Shiva lors de sa comparution au CBR.

Des dizaines de milliers de consommateurs aux Pays-Bas sont également exposés à cette réalité, celle de perdre leur permis de conduire et de se retrouver dans un cauchemar bureaucratique interminable.

Suivez le Cannabis News Network pour connaître toutes les nouvelles liées au cannabis. Pour plus de détails, suivez le Cannabis News Network sur FacebookTwitter, YouTube et Vimeo.

L’article Cannabis au volant aux Pays-Bas – Partie 4 : les victimes a été publié pour la première fois sur Sensi Seeds Blog.

Article original sur sensiseeds.com: Cannabis au volant aux Pays-Bas – Partie 4 : les victimes

..


info
Totale pages / langue:   38'489 / 2'364
Dans l'archive :   46'558
Pages des dernières 24 heures:   4
Pages de ce mois:   730
Affichage:   14'995'2803'248'971
Affichage dans l'archive:   14'864'474

©2018 - Hempyreum.org - Agrégateur de nouvelles sur la Chanvre et le Cannabis [Bêta] | Tous les droits et la propriété du contenu appartiennent à leurs respectifs propriétaires

Publicité