Hempyreum.org
Local Time
English (UK) Deutsch (DE) Français (FR) Español (ES) Italian (IT)
Gironde : de la prison ferme requise contre le serial-creveur de pneus de Bordeaux
Auteur: Bernard Peyré - Le Républicain Sud-Gironde  18/05/2018 - 19:00:00

Le poinçonneur de pneus de Bordeaux était jugé ce vendredi au tribunal correctionnel. (©Le Républicain Sud-Gironde)

Un Bordelais de 45 ans était jugé ce vendredi 18 mai au tribunal correctionnel de Bordeaux (Gironde).  

Il a crevé, à l’aide d’un poinçon, les pneus de plus de 6.000véhicules depuis mars 2014 à Bordeaux et sa métropole (Cenon, Bègles, Mérignac,Talence…), rapporte Sud Ouest

A lire aussi : Les gendarmes découvrent 337 pieds de cannabis dans son appartement

18 mois de prison requis dont 12 ferme

1160 plaintes ont été déposées. Le serial-creveur opérait entre 2h et 5h du matin, vêtu d’une casquette, d’une veste et d’une chemise blanche.

A lire aussi : Au bassin d’Arcachon, contamination de coquillages, y compris les huîtres

Il a été arrêté par la police en novembre 2017.

Devant le tribunal l’homme a expliqué  :

qu’il était conscient des préjudices causés, mais a avancé qu’il avait été maltraité et violé en famille d’accueil étant jeune. Il a aussi jugé l’État comme responsable de cette situation, et a réclamé deux millions d’euros pour lui et les victimes en compensation, indique France 3 Nouvelle Aquitaine

Le vice-procureur de la République, Jean-Louis Rey, a requis à son encontre 18 mois de prison, dont 12 ferme, avec une incarcération à l’issue de l’audience et l’ «interdiction de paraître en Gironde ». 

 

Article original sur normandie-actu.fr: Gironde : de la prison ferme requise contre le serial-creveur de pneus de Bordeaux

..


info
Totale pages / langue:   37'369 / 2'262
Dans l'archive :   46'558
Pages des dernières 24 heures:   25
Pages de ce mois:   504
Affichage:   13'537'2592'662'964
Affichage dans l'archive:   14'097'638

©2018 - Hempyreum.org - Agrégateur de nouvelles sur la Chanvre et le Cannabis [Bêta] | Tous les droits et la propriété du contenu appartiennent à leurs respectifs propriétaires

Publicité