Hempyreum.org
Local Time
English (UK) Deutsch (DE) Français (FR) Español (ES) Italian (IT)
Vie microbienne du sol dans la culture de cannabis
Auteur: laia  04/04/2018 - 11:45:00

Une terre en bonne santé est une terre productive

Une récolte en pleine santé en terre est un sol riche. La santé d’un substrat peut se mesurer par la diversité des organismes et micro-organismes qui le compose. Ces habitants microscopiques du sol, aussi bien les champignons que les bactéries qui établissent toute une série de relations avec la plante essentielles pour mener à bien une récolte de cannabis.

Dans tous les substrats ces micro-organinismes bénéfiques doivent être maintenus et même favorisés Il est essentiel de trouver l’équilibre pour son support de culture. Equilibre qui nous donnera les conditions optimales pour le développement de nos plantes. Tous ces microbes du sol vivent une relation symbiotique avec les plants pour pour former la chaîne alimentaire.

Organisme et micro-organismes composant la chaîne alimentaire du sol
 

La chaîne alimentaire du sol

La chaîne alimentaire d’un sol est bien plus complexe que celle du règne animal, qui pourrait se résumer à ceci: l’herbe est mangée par la gazelle et la gazelle est mangée par le lion. Dans le sol les échanges de nourriture n’est pas si linéaire; ici, les microbes du sol transforment l’énergie des organismes en nourriture pour les plantes par des processus divers et variés.

Cette énergie, à partir de laquelle les microbes se nourissent provient pour l’essentiel de la photosynthèse; la chlorophille de la plante absorbe la lumière, transforme l’énergie inorganique en énergie organique. Tout cela combiné aux minéraux et le CO2 présents sous forme de composants organiques qui nourissent les microbes dans le substrat de culture.

Une fois que les micro-organismes accèdent aux composés organiques ils sont nourris, le travail de décomposition commence alors. Se passe une digestion puis l’évacuation des composés organiques, générant des nutriments assimilables par la plante. En retour, le mouvement constant de ces êtres microscopiques est bénéfique à la structure du sol, le gardant souple et aéré, ce qui facilite grandement le développement des racines.

Les racines produisent une sécrétion qui attire les bactéries bénéfiques pour le développement de la plante

Les microbes du sol, en plus de se nourrir de matière végétale, se nourrissent aussi d‘hydrates de carbone et proteïnes que produisent les racines par voie de sécretion. Ces sécrétions, à travers l’attraction chimiotactique utilise sa nourrtiture pour attirer les bactéries à un endroit bien spécifique selon l’état et les besoins de la plante, cela peut être aussi bien pour un manque d’engrais qu’un pathogène qui l’affecterait.

Comment les microbes affectent nos récoltes en intérieur/extérieur

La qualité et les conditions du sol varie grandement entre une culture extérieure et intérieure. En extérieur le sol se régénére plus de lui-même; alors qu’un substrat prévu pour l’intérieur peut être amélioré en utilisant des nutriments et additifs formulés pour promouvoir la vie microbienne de la terre.

Le meilleur moyen de maintenir et d’améliorer la vie microbienne d’une terre de culture est de ne pas utiliser d’engrais d’origine minéral. Dans tous les cas, en pleine terre ou avec un terreau sous lampe, l’engrais inorganique va à l’encontre de la prolifération et l’amélioration de la vie microbienne dans le média de culture.

Cannabis cultivé en pleine terre
 

Améliorer la vie microbienne en extérieur

Une couverture naturelle ou un pailli, pour cultiver du cannabis en extérieur, est une pratique bien connue des cultivateurs écologiques, c’est à dire la culture organique avec la vie microbienne. Le principe est de protéger le support de culture, en maintenant le niveau d’humidité nécessaire à la prolifération de la vie microbienne sans la perturber. Laissant ainsi les organismes et micro-organismes régénérer le sol et nourrir les plantes.

Un substrat riche en vie microbienne pour l’intérieur

En intérieur le meilleur moyen d’améliorer la vie microbiènne est d’utiliser des nutriments organiques riches en bactérie et enzymes bénéfiques, comme l’humus de vers, guano de chauves-souris, ou algues des fonds marins sous forme de poudre.

Soulignons aussi les produits spécifiques à promouvoir la vie bactérienne, notamment les bactéries inoculantes, qui sont des produits avec de fortes concentrations de bactéries spécifiques, la aussi sous forme de poudre. Ces micro-organismes bénéfiques inoculants peuvent s’employer dans la plupart des supports de culture: terre, coco ou en hydroponie.

En culture coco il est important de favoriser la vie microbienne

Aussi bien mélangé au substrat de culture ou en dissolution dans le système d’irrigation les résultats sont spéctaculaires, elles reproduisent dans le substrat les conditions naturelles qui occurent en pleine terre. Les bactéries inoculantes améliorent la vigueur du plant mais préviennent aussi des pathogènes qui pourraient attaquer le système racinaire de la plante.

Il est clair qu’entretenir et améliorer la vie microbienne du sol a toujours un impact positif, cela donne des récoltes plus productives et de meilleure qualité. En addition de concepts issus de l’écologie durable, ici appliqués à la culture du cannabis nous noterons une amélioration des qualités organoléptiques (arôme, saveur…)dans la récolte de nos têtes, qualité bien supérieure à celles fertilisées avec des engrais minéraux.

Bonne et joyeuse culture à tous !

Article original sur philosopherseeds.com: Vie microbienne du sol dans la culture de cannabis

..


19/10/2018 - 09:33:00
info
Totale pages / langue:   40'224 / 2'470
Dans l'archive :   46'557
Pages des dernières 24 heures:   16
Pages de ce mois:   470
Affichage:   17'135'6984'079'554
Affichage dans l'archive:   15'994'392

©2018 - Hempyreum.org - Agrégateur de nouvelles sur la Chanvre et le Cannabis [Bêta] | Tous les droits et la propriété du contenu appartiennent à leurs respectifs propriétaires

Publicité