Hempyreum.org
Local Time
English (UK) Deutsch (DE) Français (FR) Español (ES) Italian (IT)
Mer de verdure (SOG) – de grosses récoltes, rapidement
Auteur: Olivier  16/03/2018 - 13:00:00

Cultiver le cannabis est étonnamment simple : vous n’avez besoin que de quelques graines, des pots, de l’eau et de la lumière. Cependant, si vous voulez obtenir de grosses récoltes rapidement, vous devriez essayer la technique de la mer de verdure. C’est la technique de culture la plus rapide et qui donne le meilleur rendement.

Les Néerlandais sont légendaires pour leur esprit de pionniers. Vous voulez des exemples ? Le télescope, le microscope, les marchés boursiers, le commerce équitable, les CD, le Bluetooth, voilà quelques inventions néerlandaises. Ce sont aussi eux qui ont élaboré, dans les années 70, une nouvelle technique de culture de cannabis qui allait révolutionner la culture commerciale pour toujours.

Cette technique s’appelle la mer de verdure (Sea of Green en anglais, ou SOG) et offre deux avantages majeurs : des récoltes optimales avec un investissement en temps minimum. Ça semble trop beau pour être vrai ? Pas de tout ! En appliquant quelques principes simples, tout jardinier motivé pour réussir à cultiver du cannabis.

Mer de verdure

La culture intérieure de cannabis comporte toujours le même défi : comment optimiser l’espace (limité) tout en procurant aux plantes le plus de lumière possible ? La réponse : appliquer la technique de la mer de verdure.

Avec cette technique, au lieu de cultiver quelques grosses plantes, on en cultive plusieurs petites. La phase de croissance est délibérément gardée brève pour remplir complètement l’espace et faire un usage optimal de l’éclairage.

Quelles sont les variétés de cannabis les mieux adaptées à cette technique ?

Il est important de choisir la bonne variété de cannabis, et le mieux est d’utiliser des clones issus d’une seule plante mère. De cette manière, les plantes poussent toutes de la même façon. La clé du succès pour la technique de la mer de verdure est effectivement de parvenir à cultiver des plantes identiques en peu de temps.

Si vous préférez utiliser des graines de cannabis, assurez-vous qu’elles soient toutes de la même variété. Les sativas ont tendance à s’étioler et à prendre l’espace des autres plantes ; les indicas conviennent mieux.

Les variétés suivantes sont particulièrement bien adaptées à la technique de la mer de verdure : Super Skunk, Afghani #1, Hindu Kush et la classique Northern Lights en vertu de sa robustesse.

Aussi, comme la floraison des variétés de cannabis à autofloraison se déclenche automatiquement quelques semaines après que les graines aient été mises en terre, ce type de cannabis est populaire pour cette technique. Par contre, les graines de cannabis à autofloraison ont tendance à donner des plantes de structure végétative ouverte. Aussi, comme elles contiennent des gènes Ruderalis, elles ne produiront jamais des buds aussi gros et puissants que ceux de cannabis saisonnier.

Passer de la phase de croissance à la phase de floraison

La taille idéale des pots est de 15 cm, ce qui contient un volume de 4 à 6 litres. Les plantes seront matures lorsqu’elles auront atteint une hauteur de 30 à 50 cm.

Tous ceux qui habitent dans un petit appartement ou qui s’adonnent à la micro-culture comprendront très bien les avantages d’utiliser un espace vertical restreint. Les cultivateurs expérimentés peuvent étager différents plans de culture.

Une erreur courante est de croire que les pots doivent être placés tout près les uns des autres de manière à créer une surface végétale uniforme, ce qui semble parfait. Pourtant, ainsi disposées, les plantes compétitionnent directement entre elles pour la lumière et poussent en hauteur. Cet « effet de jungle » cause un stress aux plantes, ce qui en retour réduit la biomasse et nuit à la formation de buds.

Il faut placer les plantes afin qu’elles ne se touchent pas. La mer de verdure apparaît non pas au cours des deux premières semaines de croissance, mais bien à partir de la quatrième semaine de formation des buds.

Une fois que les plantes commencent à pousser et que les premières feuilles se sont développées, la phase de germination est terminée.

Les opinions diffèrent sur la durée de la phase végétative. Certains cultivateurs déclenchent la floraison après quelques jours seulement, mais il vaut mieux attendre de 10 à 14 jours avant de le faire. Les plantes sont encore très jeunes à ce stade.

Il suffit de régler l’éclairage à 12 heures de lumière et 12 heures de noirceur et les plantes utiliseront leur énergie pour former un bud principal. A ce moment, il faut vérifier que le module d’éclairage est suspendu suffisamment haut pour éviter que ne se forment des zones de chaleur extrême. Un mauvais réglage de la hauteur des lampes est une des erreurs les plus fréquentes en culture intérieure.

La clé dans l’uniformité

Pour réussir la technique de SOG, il faut apporter les soins adéquats à ses plantes. Elles doivent toutes être entretenues de la même manière. Ce principe s’applique autant à l’éclairage qu’à la fertilisation, à l’irrigation et à la taille. Les systèmes de goute à goute sont très utiles parce qu’ils assurent une distribution uniforme d’eau et de nutriments.

Il faut tailler les plantes durant la phase végétative et la floraison. Enlever les tiges inférieures permet à la plante de consacrer son énergie à la formation d’un bud principal, et c’est exactement le but de l’exercice.

Les tiges latérales superflues et frêles doivent être enlevées durant la floraison, ce qui offre l’avantage additionnel de favoriser la circulation d’air.

Important : vous devez toujours être méticuleux dans toute intervention que vous faites sur des plantes en croissance ! Si vous enlevez trop de feuilles ou de tiges en une seule taille, vous risquez de provoquer un choc à vos plantes qui cesseront de croître normalement ou qui produiront moins de buds.

Résumé des points forts et des points faibles de la technique de la mer de verdure

+ récoltes optimales en un temps record

+ plusieurs récoltes par année

+ plusieurs plans de culture étagés

+ espace vertical minimal

+ très bien adaptée pour les cultivateurs commerciaux

+ particulièrement adéquate pour les variétés indicas

– combinaison d’indicas et de sativas difficile

– plus de temps requis pour apporter des soins aux plantes (plusieurs plantes)

– possiblement illégale en raison du grand nombre de plantes requis

– possibilité de prolifération rapide de nuisibles et de maladies

Méthode parfaite de culture ? Ça n’existe pas !

Toutes les méthodes de culture comportent des avantages et des inconvénients. Il faut choisir sa technique en fonction de l’emplacement géographique, de l’espace disponible, de l’équipement, de son expérience et bien sûr, des préférences personnelles. Une chose est certaine, la pratique surpasse la théorie, alors salissez-vous les mains. Après quelques essais, vous maîtriserez votre technique de culture.

The post Mer de verdure (SOG) – de grosses récoltes, rapidement appeared first on Sensi Seeds Blog.

Article original sur sensiseeds.com: Mer de verdure (SOG) – de grosses récoltes, rapidement

..

©2018 - Hempyreum.org - Agrégateur de nouvelles sur la Chanvre et le Cannabis [Bêta] | Tous les droits et la propriété du contenu appartiennent à leurs respectifs propriétaires

Publicité