Hempyreum.org
Local Time
English (UK) Deutsch (DE) Français (FR) Español (ES) Italian (IT)
La légalisation du cannabis coûterait annuellement de 4,7M$ à 9,3M$ à Montréal
Auteur: Romain Schué  17/01/2018 - 17:03:00

Photo Joe Mahoney / La Presse Canadienne 

La Ville de Montréal évalue que légalisation du cannabis sur son territoire lui coûtera de 4,7M$ à 9M$ par année. 

Dans un rapport envoyé mercredi par l’administration de Valérie Plante au gouvernement du Québec, qui étudie actuellement le projet de loi 157 lié à la légalisation du cannabis prévue en juillet prochain, il est inscrit que la Ville de Montréal envisage de recruter 23 nouveaux policiers et 54 pompiers.

L’administration, qui dit accueillir «favorablement» cette mesure et la création du Société québécoise du cannabis, réclame toujours une «juste part des revenus de taxation associés» à la vente de la marijuana.

À l’instar de l’Union des municipalités du Québec, l’administration Plante, qui veut que cette légalisation «s’effectue à coût nul pour la métropole», demande «un transfert inconditionnel de 33% des revenus totaux».

Rappelons qu’Ottawa a promis de verser 75% des revenus aux provinces. C’est la responsabilité de ces dernières de s’entendre avec les municipalités pour la répartition de ces sommes.

Montréal souhaite également que le gouvernement maintienne l’âge légal pour l’achat et la possession de cannabis non thérapeutique à 18 ans, à l’image de la consommation d’alcool et de tabac.

L’opposition veut des mesures permissives
En ce qui concerne les lieux de consommation, la Ville souhaite «une flexibilité» pour «encadrer» cette utilisation dans les lieux publics, «particulièrement lors de certains événements se déroulant sur son territoire».

Ce point ne satisfait pas l’opposition officielle qui demande, au contraire, à l’administration de Valérie Plante d’interdire la consommation de marijuana dans la majorité des lieux publics.

«Si d’emblée, on permet de fumer du cannabis dans tous les lieux publics, ce sera impossible de faire marche arrière», a souligné mercredi Lionel Perez, le chef de l’opposition, qui compte notamment protéger «les enfants et les familles».

Tolérance zéro
Interdire de fumer du cannabis dans les logements qui proscrivent déjà la cigarette fait également partie des recommandations de la Ville de Montréal. Celle-ci veut aussi «l’application du principe de tolérance zéro» pour ce qui est de la sécurité routière, «d’ici à ce que des tests fiables pour la détection du cannabis soient homologués par Santé Canada».

Montréal sollicite par ailleurs un siège au comité de vigilance qui sera mis sur pied par Québec et la création d’un groupe de travail entre le gouvernement provincial et les municipalités «afin d’identifier conjointement des solutions optimales».

Article original sur journalmetro.com: La légalisation du cannabis coûterait annuellement de 4,7M$ à 9,3M$ à Montréal

..

©2018 - Hempyreum.org - Agrégateur de nouvelles sur la Chanvre et le Cannabis [Bêta] | Tous les droits et la propriété du contenu appartiennent à leurs respectifs propriétaires

Publicité